· 

Plante méllifère

Je vais vous proposer une série d'articles sur les plantes mellifères .

C'est un sujet qui me tient à cœur et qui est crucial pour l'Apiculture d'aujourd'hui.

L'Apiculteur doit être autant Permaculture qu'expert en Apiculture. Dans bien des cas, l'apiculture devient très technique et aléatoire simplement parce que les abeilles ne trouvent pas dans leur environnement de quoi subvenir aux besoins de la colonie. La colonie se trouve déséquilibrée, elle perd sa dynamique et les ennuis commencent.

En guise d'introduction, j'ai reproduit un excellent article écrit par Pierre JAVAUDIN https://www.ruche-naturelle.fr/ Pierre milite pour une apiculture naturelle et propose sur son site de nombreuses idées pour débuter en Apiculture et développer son rucher.

Mellifère, du grec Melli "miel" et Phero "porter"

Dans les temps plus anciens, les hommes croyaient que les abeilles récoltaient le miel dans les fleurs…melliféres. Nectarifères serait plus juste, car les fleurs produisent du nectar. Mais l’appellation mellifère est bien plus large, elle englobe les plantes qui fournissent le pollen, mais aussi les arbres qui produisent de la propolis et des plantes où les abeilles récoltent du miellat. Plantes d'intérêt apicole serait le terme le plus juste.

Le terme mellifère est donc utilisé pour l’ensemble des plantes visitées par les abeilles.

Celles-ci y récoltent quatre produits indispensables à la vie de la ruche :

Le nectar

 

Ellaboré par les nectaires des fleurs, le nectar est composé d'eau et de plusieurs sucres: 5% de saccharose, 6 % de maltose, 30 % de glucose et 40 % de fructose. Ces proportions sont différentes d'une fleur à l'autre et influent sur le consistance du miel ( voir Miels ). La butineuse récolte le nectar par aspiration, le stocke dans son jabot, et le ramène à la ruche. Lorsqu'une abeille rentre de mission, elle dépose le contenu de son jabot auprès de receveuses. Puis ce nectar est transmis de bouche en bouche où il est enrichi de secrétions salivaires de chaque ouvrières.

Le Pollen

 

Produit par les étamines des fleurs, les abeilles le récoltent sous forme de petites pelotes qu’elles transportent dans les corbeilles de leurs pattes arrières. Le pollen est la source de protéines indispensable à la colonie. Les nourrices le mélangent à de l’eau et du miel afin d’un faire une bouillie (appelée pain d'abeille) pour nourrir les larves . Quand les butineuses font une bonne rentrée de pollen, la reine est stimulée par cette poussière de fleur et pond de plus belle. 

Le miellat

 

Récolté sur les arbres et les arbustes envahis par les pucerons, c’est leur excrétion sucrée, qui est récoltée et transformée en miel. Cette substance, riche en sucres et acides aminés est moins chargée en eau que le nectar des fleurs.

 

La source de cette substance, n’empêche pas d’en faire un miel fort réputé. Les anglo-saxons le nomment  « rosée de miel ».

La propolis

 

Récoltée par les abeilles sur les conifères et les bourgeons des arbres, la propolis est transformée dans la ruche avec de la cire et des secrétions salivaires pour en fabriquer un mastic.

 

Elle est utilisée pour lisser les alvéoles, rigidifier les rayons et boucher les entrées d'air. Ses propriétés fongicides et bactéricides servent de médicament pour la colonie.

 

Plantes Mellifères

 

Ajonc (nectar, pollen); Bouleau (pollen); Bleuet des champs (nectar et pollen); Bruyère (nectar pollen) fin d’hiver ; Buis (nectar, pollen); Chardon (nectar, pollen); Châtaigner (miellat, pollen); Colza (nectar, pollen); Coquelicot (pollen); Cerisier (pollen, nectar, miellat); Epicéa (miellat); Erable (pollen, nectar, miellat); Framboisier (pollen, nectar); Genet (nectar, pollen); Laurier-Tin (nectar et pollen); Lavande (nectar); Lierre (nectar, pollen) début d’hiver ; Lilas (nectar, pollen); Marronnier (pollen, propolis, miellat); Menthe (nectar); Mélèze (miellat); Mimosa (pollen) hiver; Noisetier (pollen) premier pollen de l'année ; Olivier (nectar); Peuplier (propolis); Pin maritime (propolis) ; Pissenlit (nectar) ; Pommier (nectar, pollen); Prunelier (nectar, pollen) début saison ; Romarin (pollen); Ronce (nectar); Tamaris (pollen); Tilleul (nectar, pollen, miellat); Tournesol (nectar); Thym (nectar); Trèfle (nectar); Saule (propolis); Sarrasin (nectar); Vigne vierge (nectar)

La présence de plantes mellifères hors saison estivale est primordiale ! Il est préférable d’avoir du lierre, un noisetier, de la bruyère et un Laurier - Tin dans l’environnement de la ruche, qu’un jardin rempli de plantes ne fleurissant que l’été. Les abeilles trouveront toujours de la nourriture en abondance à la belle saison. La présence d’arbres tels que les pins, les peupliers, les érables, n’est pas à négliger pour leurs apports en propolis et en miellat.

Écrire commentaire

Commentaires: 0